top of page

[Article 3] Un peu de toponymie en P6C

Le dictionnaire Larousse nous apprend la définition de "toponymie"...

Nous sommes partis à la découverte des noms des rues du quartier de notre école. Pour ce faire, des groupes ont été constitués et chacun d'eux a été en charge d'une artère. Voici le résultat de leurs enquêtes. Bonne lecture !

 



Groupe A:

Rue Baron de Castro

Enquêteurs: Emre, Igli, Sofian, Maksymilian


Don Diego Henriquez de Castro vivait au 17e siècle. C'était un aristocrate espagnol, un conseiller de guerre et un trésorier général des armées des Pays-Bas espagnols. Le roi d’Espagne, Charles II, était l'oncle d'Henriquez de Castro. Il voulut le récompenser pour avoir rendu certains services. Le roi lui a donc donné le titre de baron et lui a offert la baronnie d'Etterbeek spécialement créée pour lui par le jeune roi d'Espagne. En 1673, le territoire d'Etterbeek faisait partie des Pays-Bas espagnols.

La maison du Baron de Castro est la plus ancienne de la commune d’Etterbeek. Elle date de 1680 et se trouve à la Chaussée Saint-Pierre.

La « rue Baron de Castro » existe depuis 1912.

 

Groupe B:

Avenue Commandant Lothaire

Enquêteurs: Matteo, Mistral, Kawn, Rayan


L’avenue Commandant Lothaire doit son nom à Hubert Joseph Lothaire. Il est né à Rochefort en 1865 et est mort à Ixelles en 1929. Il était militaire et commissaire général au Congo belge. Il fait partie de ceux qui ont combattu et ont mis fin au trafic d’esclaves en Afrique.


 

Groupe C:

Rue Major Pétillon

Enquêteurs: Mia, Mayssem, Maylis, Dahab

Le Major Arthur Pétillon est né en 1855 et est mort en 1909. Il exerçait la profession d’officier d’artillerie au Congo belge. Nommé par le roi Léopold II, il géra un fort et participa au développement de la colonie de Boma (ville du Congo) à partir de 1890. Il revint en Belgique en 1894 et y reçut plusieurs récompenses. Il devint par après conseiller communal à Etterbeek.

 

Groupe D:

Boulevard Louis Schmidt

Enquêteurs: Daniels, Yara, Aurélio, Ali Rayan, Sofiia

Louis Schmidt est né le 5 avril 1877 à Lodelinsart, près de Charleroi. Il est mort le 13 février 1944 dans le camp de concentration allemand de Breslau (Pologne actuelle). C’était un homme politique libéral et ingénieur de formation. Il a été président du conseil provincial du Brabant et a fait partie du conseil d’administration de l’Université Libre de Bruxelles. Installé depuis 1911 à Etterbeek, il a participé à la première guerre mondiale. C’est en 1933 qu’il devient bourgmestre d’Etterbeek. Il a été arrêté pendant la seconde guerre mondiale car il refusait certaines décisions de l’occupant allemand. Il a été envoyé dans plusieurs prisons. Il y a attrapé une pneumonie et est finalement mort sans avoir été soigné.

Les autorités communales d’Etterbeek ont donné son nom à un boulevard prestigieux de la commune pour rendre hommage à son attitude héroïque pendant la guerre.

 

Groupe E:

Avenue Gabriel-Emile Lebon

Enquêteurs: Amelia, Maria-Rebecca, Elisa, Elena



Gabriel-Emile Lebon était bourgmestre de la commune d’Auderghem. Cet homme politique belge est né en 1882. Après avoir été conseiller communal, il est devenu bourgmestre en 1933 et a été réélu à chaque élection jusqu’à sa mort en 1956.




 

Groupe F:

Avenue des Volontaires

Enquêteurs: Louise-Marie, Aurelia, Enya





 


 
  • FRANCIS (Jean), La chanson des rues d'Etterbeek, Louis Musin éditeur, Bruxelles, 1976.

  • MEIRE (Robert), Histoire d'Etterbeek, Louis Musin éditeur, Bruxelles, 1981.

  • WikiPédia

  • ReflexCity

  • VAN YPERSELE (L.), KESTELOOT (C.), DEBRUYNE (E.), Bruxelles, la mémoire et la guerre (1914-2014), La Renaissance du Livre, Waterloo, 2014.

 


Comments


bottom of page